Le Costa Rica dit oui au mariage pour tous !

James-Nicolas de Sade 31 mai 2020

Les LGBT costaricain(e)s ont les mêmes droits que les autres. Une récente décision de justice leur permet de se marier entre eux.

Après 2 ans de débats acharnés, les associations LGBT crient enfin victoire. Le mariage pour tous(tes) est désormais une réalité au Costa Rica. Il devient ainsi le premier pays d’Amérique Centrale à légaliser le mariage homosexuel.

2 ans de débats agités

En 2018, la Cour suprême avait déclaré inconstitutionnelle l’interdiction du mariage entre partenaires du même sexe, donnant au Parlement dix-huit mois pour modifier la loi. S’ils ne trouvaient pas un accord, la loi sera caduque, ce qui a été le cas. Le Parlement est composé de beaucoup de Chrétiens évangéliques, très conservateurs et donc opposés au mariage homosexuel.

Dès l’annonce de la légalisation, un mariage homosexuel était déjà organisé à Heredia, dans la banlieue de la capitale. Alexandra Quinos et Dunia Araya, deux femmes, attendaient cette annonce et se sont mariées le soir même. Association Internationale LGBT s’est d’ailleurs félicitée sur Twitter de cette décision, une première historique dans un pays d’Amérique Centrale.

Une première qui sera suivie

Cette décision s’inscrit dans une démarche plus importante entreprise en 2018. L’Organisation des Etats américains (OEA), avait demandé aux pays de la région à modifier leur législation pour reconnaître le mariage entre conjoint(e)s du même sexe. Les députés évangéliques ont, à plusieurs reprises, tenté d’empêcher cette légalisation, sans parvenir à réunir les appuis nécessaires au Parlement. Déjà reconnu dans 6 pays en Amérique du Sud, 8 pays sur le continent américain, les revendication des costaricain(e)s LGBT ne s’arrête pas au mariage. L’adoption notamment fait partie de leurs revendications. Les députés évangéliques étaient déjà opposés au mariage mais seront encore plus opposés à l’adoption. Nul doute que cette décision fera remonter le Costa Rica au classement ILGA des droits LGBT dans le monde.

Dans le reste du monde, la situation est moins bonne. Seuls 29 pays reconnaissent le mariage entre deux personnes du même sexe. Des discussions sont actuellement en cours en Suisse, au Chili et au Mexique notamment. L’homosexualité reste reste condamnée dans plus de 70 pays.

A LIRE AUSSI

Phobie envers les LGBT+ : des impacts physiques et psychologiques conséquents !

Paris : Capitale du tourisme LGBT ?


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru