Double pénétration : entre fantasme et réalité (plus) compliquée !

La rédaction 26 juillet 2020

Aujourd’hui, la fameuse DP, comme on dit dans les milieux du X, est devenue l’une des scènes incontournables des films pornographiques. Certaines actrices vous diront même qu’il n’y a pas plus grand plaisir que de goûter simultanément au plaisir anal et vaginal. Si de nombreuses femmes ont le fantasme de faire l’amour avec deux hommes et de tester, pourquoi pas, la double pénétration, le passage à l’acte est loin d’être simple.

double penetration fantasme realite

La double pénétration, parfois appelée sandwich, est une pénétration anale et vaginale en simultanée. Elle peut se pratiquer avec deux partenaires masculins ou bien un seul partenaire et un sextoy. Il y a des variantes comme la “double vaginale” et un peu plus rare, la “double anale”. Pour Coralie Trinh Thi, comme elle l’explique dans son livre Osez la sodomie, le plaisir éprouvé peut être extraordinaire et sans équivalent : « Il s’agit d’une pratique procurant des sensations extrêmes mais qui demande une grande habileté et expérience de la part des pénétrants. » Elle insiste aussi sur les règles d’hygiène à tenir : ne jamais passer directement de l’anal au vaginal sans changement de préservatifs ou s’être lavé le sexe.

Les requêtes sur des sites comme Youporn montrent une forte attirance pour la double pénétration. Majoritairement des hommes mais de nombreux sondages montrent qu’elle intéresse aussi les femmes, même si cela reste sur un plan purement imaginaire comme l’explique Nathalie : « Je ne pratique pas du tout la sodomie, cela ne m’empêche pas de me masturber parfois en m’imaginant prise devant et derrière par deux hommes. »

Et puis, il y a celles qui apprécient énormément cette pratique. C’est le cas de Sarah, 38 ans. Elle fréquente les milieux libertins depuis une dizaine d’années. Très coquine, elle apprécie tous les plaisirs du sexe et notamment la sodomie. La double pénétration ? C’est venu très naturellement, un soir chez elle : « J’adore la pluralité masculine mais pendant longtemps, la sodomie était réservée à mon mari. Je me suis laissée aller un soir où nous recevions deux autres hommes à la maison. Nous étions tous en osmose, le courant passait très bien entre nous et cela s’est fait sans réfléchir. Je suis venue me placer à quatre pattes sur mon mari qui était étendu sur le lit. Un de nos partenaires de jeu s’est placé à genoux derrière moi. C’était super. Ils m’ont pénétré pratiquement ensemble. J’avais un peu mal au début mais la douleur a très vite laissé la place au plaisir. Un double plaisir, très différent de celui que l’on ressent avec la pénétration vaginale ou la sodomie simple, c’était extraordinaire. »

Depuis cette soirée, Sarah a renouvelé l’expérience le plus souvent possible : « La double pénétration m’a fait découvrir que l’orgasme anal existait vraiment et qu’on pouvait réellement jouir aussi bien par-devant que par derrière. Les deux ensembles, c’est tout simplement fabuleux ! »

La double pénétration du côté des sexologues

Pour Laura Deitsch, sexologue américaine, la stimulation de l’anus pendant un coït peut provoquer des orgasmes encore plus puissants. Sans aller obligatoirement vers la double pénétration avec deux partenaires, elle conseille l’utilisation d’un plug ou un chapelet anal pour un apprentissage en douceur et qui aura pour effet de comprimer un peu plus le vagin (avec un côté bénéfique pour les deux partenaires) et de multiplier les zones jouissives.

A LIRE AUSSI :

Double pénétration : les meilleures positions du kamasutra

Double pénétration : elles ont essayé et elles témoignent !

Plaisir anal masculin, et si on en parlait enfin ?

Ce que les femmes pensent de la pénétration anale

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru