Les personnes LGBT+ se sentent moins à l’aise dans le monde du travail en 2020

La rédaction 21 octobre 2020

La communauté LGBT+ désigne l’ensemble des personnes qui ne sont pas hétérosexuelles et/ou cisgenre : les lesbiennes (L), les gays (G), les bisexuel(les) (B), les trans (T) avec le + regroupant les queer, les intersexuées, les asexuel(les)…

Le Boston Consulting Group (BCG) a réalisé un pour le magazine TÊTU concernant la place des personnes LGBT+ au travail. Les résultats ne font pas état d’une amélioration, au contraire… il y aurait encore trop de discriminations.

L’intégration des personnes LGBT mise à mal

Les personnes LGBT seraient-elles moins inclues en entreprise que les années précédentes ? C’est ce que laisse penser les chiffres du sondage : seulement 45% d’entre elles auraient révélé leur orientation sexuelle au travail en 2020 contre 54% en 2018. Une régression qui laisse présager que l’inclusion de la communauté LGBT+ semble actuellement mise à mal en entreprise…

Et pour cause, la crise sanitaire actuelle n’y serait pas pour rien ! Elle n’arrangerait pas l’intégration des personnes LGBT dans l’entreprise notamment dû au télétravail. Le travail à distance modifierait en effet négativement les interactions sociales ce qui se ressentirait sur la communauté LGBT+.

Les LGBT ont une appréhension dans le monde du travail

38% des personnes LGBT verraient comme un désavantage pour leur carrière professionnelle d’afficher leur orientation sexuelle/de genre. Le chiffre traduit un malaise présent pour cette communauté dans le monde du travail. Certains ont déjà vécu des discriminations liées à leur orientation sexuelle : pas de congés accordés, commentaires de la part de collègues…

Ce malaise existe aussi pour celles et ceux qui vont arriver dans le monde professionnel. Un étudiant LGBT sur deux aurait une appréhension quant à son entrée dans le monde du travail. Cette appréhension encourage les difficultés d’intégration de ces personnes qui ont peur de parler ouvertement de leur orientation sexuelle. Les relations s’en voient ainsi impactées puisque plus de 11% auraient des difficultés à avoir des amis dans leur environnement de travail.

Pas assez d’effort d’intégration de la part des entreprises ?

Une majorité (63%) des LGBT dans le monde professionnel pensent que leur entreprise ne fait pas assez d’effort pour améliorer la diversité et l’inclusion en son sein. La communication semble mise en cause puisque seulement 22% trouvent que les entreprises communiquent assez sur ces points.

Dans cette optique, les personnes LGBT auraient des revendications dans les entreprises, ils demanderaient notamment plus d’actions pour l’intégration, une meilleure communication et plus d’événements autour de la communauté LGBT+.

(Image à la une : Getty Images)

A lire aussi

Phobie envers les LGBT+ : des impacts physiques et psychologiques conséquents !

Droits des LGBT, quel bilan pour la France ?

Les thérapies de conversion bientôt interdites ?

Les transgenres, une acceptation encore difficile ?

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru