Les Français lèvent le voile sur leur intimité sexuelle

La rédaction 5 octobre 2020

Avec le confinement les habitudes des Français ont changé. TENGA (spécialiste du sextoy au Japon) et PSB (institut de sondage) ont voulu percer les secrets de notre sexualité. Mentalités, tabous, nouvelles habitudes… Tout est passé au crible…

Les plaisirs onanistes

Premier enseignement, comparés aux habitants des autres pays européens, les Français se masturbent et utilisent moins de jouets sexuels. Ce niveau est en partie dû aux femmes, qui sont moins nombreuses à pratiquer cette activité. Alors qu’une majorité de Français se masturbent (environ 8 sur 10), ce niveau est inférieur à celui des autres pays européens (allant de 87 à 93 % au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne). Les Français s’arrêtent malheureusement à leurs talents de doigtée, alors que de multiples possibilités sont à portée de main.

  • Timidement, ils sont un peu plus de la moitié à avoir déjà utilisé au moins une fois un sextoy (55 %).
  • Par contre, ils sont encore nombreux à ne pas envisager de découvrir ce petit jouet de plaisir (71 %).
  • Et pourquoi ? Parce que les Français pensent qu’ils n’en ont pas besoin à 58 % (quand même !).
  • Pourtant, pour ceux qui utilisent un petit plus, la majorité affirme qu’ils atteignent ou ont amélioré leurs orgasmes (49 %), ou ont rompu la monotonie !

Le confinement, l’ami des sextoys ?

Mais tout n’est pas perdu ! Durant le confinement, certains Français se sont laissés aller à la découverte d’un territoire inconnu : le monde merveilleux des sextoys.

  • 24 % des Français réfractaires il y a encore peu se sont laissés tenter et ont utiliser pour la première fois un sextoy durant le confinement et heureusement parce que 64 % déclarent que le plaisir sexuel les aide à se sentir mieux ou qu’il constitue une forme de « soin de soi » pendant l’isolement ou la quarantaine !
  • La proportion est encore plus importante lorsqu’il s’agit des hommes (74 % contre 54 % de femmes).
  • Essayer une fois un sextoy, c’est l’adopter ! 21 % des Français ont utilisé leur sextoy plusieurs fois durant le confinement.

Le chemin est encore long pour dénouer les langues…

Les Français se masturbent, utilisent des sextoys dans leur intimité, mais ils ne partagent pas ou peu leurs expériences.

  • 66 % se sentiraient à l’aise de parler de sexe avec des amis (34 % non).
  • Tout en n’étant pas à l’aise (55 %) pour discuter de la masturbation avec des amis.
  • 27 % des Français ne parlent pas de masturbation à leurs amis (17 % oui).
  • 22 % des Français ne parlent pas de sextoys avec leurs amis et 52 % ne sont pas à l’aise pour en parler avec leurs amis.

Le détail de l’étude sur :  

(Image à la une : Getty Images)

A lire aussi

Confinement en couple : comment les Français l’ont-ils vécu ?

Depuis le confinement les sextoys connectés ont la cote !

Suis-je devenu addict à la masturbation durant le confinement ?

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru