Le coronavirus est-il sexuellement transmissible ?

La rédaction 13 octobre 2020

Le virus se propage lors de contacts rapprochés entre les personnes. Ceci inclut nécessairement les contacts sexuels tels que baisers, caresses, étreintes et relations sexuelles de toutes natures…

Le port du masque pourrait induire en erreur. Si le virus se transmet via les gouttelettes projetées dans l’air, il se propage aussi par un contact des mains avec des surfaces infectées portées à la bouche, au nez ou aux yeux. Et comme les scientifiques ont également détecté le virus dans les liquides biologiques : sang, sperme et selles, cela signifie que toutes les formes de contacts sexuels sont potentiellement contaminantes.

Que faire avec mon partenaire ?

Si les partenaires ne sont pas infectés et qu’ils vivent sous le même toit, ils peuvent avoir des rapports sexuels dès lors qu’ils respectent strictement les gestes barrières tout au long de la journée. Les personnes qui ne vivent pas sous le même toit doivent éviter les rapprochements physiques de moins de deux mètres, incluant les contacts sexuels. Cette consigne s’applique à tous les partenaires sexuels qui ne vivent pas sous le même toit, qu’il s’agisse de nouveaux partenaires, de partenaires occasionnels ou réguliers.

Bien sûr, si l’un des deux est infecté, il convient de procéder à un isolement complet. C’est-à-dire, même pas de caresse, de baiser, d’étreinte ou de câlin quelconque. Comme pour toutes les IST, si l’un des partenaires est infecté sans le savoir, il risque de transmettre la COVID‑19 à son ou ses partenaires.

Si l’un des partenaires est en contact avec d’autres personnes, par exemple d’autres partenaires sexuels, les personnes avec qui il vit ou travaille ou qu’il croise au supermarché, etc., les risques qu’il attrape la COVID‑19 et la transmette sont augmentés.

Enfin, si vous avez des relations sexuelles avec des partenaires anonymes ou des partenaires dont les renseignements personnels sont inconnus vous empêchez les autorités sanitaires d’assurer le suivi approprié en cas d’infection par la COVID‑19.

Pour mémoire, l’arrivée du coronavirus n’a pas remplacé les autres IST. Les protections restent donc de mise…

A lire aussi

Seriez-vous prêts à porter le masque pendant l’amour ?

Coronavirus : des masques pendant l’amour ?

Coronavirus : sexe interdit en Grande-Bretagne ?

Coronavirus : et si on s’inspirait des tournages porno ?

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru