Vidéo érotique et récit : une douche chaude

La rédaction 26 mars 2020

Alya est jeune fille au pair en France. Cette athlète russe fait fantasmer son propriétaire. Il s’enivre d’elle, de la voir, de voir sa lingerie…

La motivation de cette vidéo érotique, c’est elle. Cela faisait longtemps que cela me trottait dans la tête. Depuis son arrivée je ne pense qu’à elle. Elle hante mes pensées, elle est la pièce maîtresse de mes fantasmes. Elle, c’est Alya. , championne d’athlétisme dans son pays natal, la Russie. Elle vient de Saint-Pétersbourg. Je l’ai engagée en tant que fille au pair mais elle représente désormais bien plus à mes yeux. C’était il y a deux mois. Deux mois que ses yeux et ses courbes m’ont charmé. Elle est juste sublime, je craque totalement sur elle. Quand elle passe, le matin, je suis totalement raide dingue.

Je sais que ce n’est pas bien, mais j’ouvre ses placards, je regarde sa petite lingerie. Celle qu’elle porte le matin. Quand je renifle, je sens, je hume ses petites culottes, c’est une sensation incroyable, un truc de dingue.

C’est pour cela que j’ai très peur en faisant cette vidéo érotique. Je veux vraiment accomplir mon fantasme, avec elle. Je veux avoir des souvenirs avec elle. Peut-être aussi un jour montrer ça à des amis, pourquoi pas ?

Ma vidéo érotique je le continue ! Quoiqu’il arrive ! Là elle est en train de prendre sa douche. Je la vois. Elle est de dos. Ses courbes m’envoûtent. Son dos musclé. Elle se lave l’entrejambe, descend sur la cuisse… « Qu’est-ce que vous faites là monsieur ?! » qu’elle s’exclame, étonnée. « Je prends une douche allez dehors s’il vous plaît. » Sa petite voix mignonne lorsqu’elle me dit ça, ça me fait fondre…. Elle referme le rideau de douche. « Non Alya, attends ! » je lui demande. Je lui explique lors ma démarche.

Elle me regarde dans le blanc des yeux, elle, avec ses yeux bleus comme un océan dans lequel je me noierais. Si je la filme, c’est parce que je fantasme sur elle… J’ai du mal à garder ma concentration, elle continue de se laver en se caressant, sensuellement.

Je lui dis : « Je ne pensa qu’à toi. Tout le temps. A ton corps. » Je veux simplement immortaliser ce moment ! « Tu m’hypnotises. Je n’en dors plus. » Elle lave ses seins à ce moment là, en passant sensuellement sa main dessus.

Elle me dit qu’elle a un petit copain. Je lui dit qu’il est loin, qu’il est en Russie, qu’il n’y aura pas de problèmes… Je lui demande alors de se savonner. Elle fait le tour de ses seins. Je lui dis et répète qu’elle est parfaite. Je commence à la toucher, la caresser.  Je commence du ventre puis je descends. Petit à petit, petit à petit…

La vidéo complète avec la scène de sexe intégrale est à retrouver sur notre plateforme de

Et dans le DVD qui accompagne le magazine actuellement en kiosque spécial « les interdits ».


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru