Histoire érotique : le top 5 de nos meilleurs récits

La rédaction 7 mai 2020

Rien de telle qu’une belle histoire érotique pour vous faire patienter jusqu’au 11 mai, fin (partielle) du déconfinement ! detidom.ru vous propose un petit top 5 de nos meilleures histoires érotiques

detidom.ru va vous faire rester chez vous ! Le confinement est long, certes, mais bientôt fini si l’on en croit les dernières déclarations du Président. Pour vous faire patienter jusqu’au 11 mai, quoi de mieux qu’une histoire érotique  ? detidom.ru vous donne plus et vous a préparé un Top 5 de ses meilleures (et nombreuses) histoires érotiques !

Histoire érotique #5 : Masturbation à deux voix

Paul et Elise sont un jeune couple qui aime se faire plaisir, à chaque fois de manière différente afin de ne pas tomber dans la routine sexuelle. Aujourd’hui, ils nous racontent à tour de rôle un petit jeu coquin qu’ils ont réalisé. Se donner du plaisir, l’un devant l’autre. En se regardant, en s’admirant. Et au fur et à mesure que le jeu avance, cela devient de plus en plus dur de se contenir…

Histoire érotique #4 : Double pénétration au boulot !

Jessica, jeune trentenaire libertine aime varier d’amant, se sentir aimer et ne pas s’ennuyer sexuellement, elle aime la diversité ! Malheureusement, le confinement vient mettre à mal ses plans de liberté sexuelle. D’autant plus qu’elle s’était rapprochée de Pierre, un beau brun aux yeux verts de son travail. Un soir, ils se retrouvent dans un parking, et Pierre n’est pas seul, ce qui n’est pas pour déplaire à notre libertine.

Histoire érotique #3 : Ma première sodomie

Nora a 20 ans et elle a un fantasme qu’elle n’a encore jamais réalisé, le sexe anal. Jamais réalisé jusqu’à ce qu’un de ses amis, Vincent, se dévoile à elle au cours d’une soirée déguisée. Il va alors lui offrir une grande première anale inoubliable !

Histoire érotique #2 : Soumise à ma belle-fille

Adèle voulait se faire plaisir en solitaire chez elle, accompagnée de son sextoy et du magazine detidom.ru. Sa belle-fille débarque et, contrairement aux attentes d’Adèle, va être excitée et vouloir elle aussi participer à la fête. Les deux femmes vont prendre leur pied. Depuis un an et demi désormais, Adèle est complètement soumise à sa belle-fille et ensemble elle expérimentent tout ce qui est possible et imaginable.

Histoire érotique #1 : Dominatrice en confinement

Qui a dit que l’on devait être inactif une fois à la retraite ? Pas Sophie en tout cas. Cette jeune retraitée de l’éducation nationale vit très bien son confinement ! Elle en a même profité pour s’initier à de nouvelles pratiques, le BDSM ! Entre séance de ménage, punitions et plaisirs… le programme est bien rempli et de professeur à domina, il n’y a qu’un pas !

A LIRE AUSSI

Roman photo porno : nos meilleurs récits illustrés

Ma propre (et très sale) nouvelle érotique

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru