Un bar à sextoys au Japon, ça existe !

La rédaction 8 septembre 2020

Vous connaissez sûrement les bars à thèmes comme les bars à chats ou encore les bars à jeux de société. Mais connaissez-vous le bar à vibros ?

Au Pays du Soleil levant il existe un bar à thème plutôt original: le bar à sextoys ! Son concept ? Boire un verre tout en achetant son vibromasseur.

Des sextoys du monde entier

Le Vibe Bar Wild One situé à Tokyo est un temple de la masturbation, essentiellement dédié aux femmes. Seuls les hommes accompagnés peuvent y entrer.

Le lieu propose une panoplie très large de sextoys qui viennent des 4 coins du monde mais aussi du Japon. Il y a de nombreuses possibilités de découvrir différents godes, uniquement par le toucher toutefois ! Ils ne sont pas utilisables dans l’enceinte du bar. Si les femmes veulent aller plus loin dans leur découverte, elles peuvent tout simplement l’acheter. Le bar propose aussi une « dégustation » de lubrifiants afin de donner un avant-goût aux clientes. Une expérience qui semble mettre en alerte tous les sens du corps ! Le toucher et la vue des sextoys puis le goût et l’odeur des lubrifiants…

La décoration du Vibe Bar Wild One va de pair avec son concept. Une vulve géante est exposée ainsi que des représentations de pénis et des représentations féminines en tout genre…

L’autoérotisme féminin mis en lumière

Le Japon reste très pudique quand il s’agit de sexualité, notamment pour la gente féminine.

Le bar se veut libérateur pour les femmes qui n’oseraient pas se rendre dans un magasin coquin. Le lieu apporte une certaine confiance à celles qui souhaitent parler de sexualité sans entraves avec d’autres personnes ou simplement découvrir des sextoys.

Selon la gérante du Vibe Bar Wild One, Kanako Uchiyama, interviewée par Vice, le but du bar conduirait à ce que « les gens aient une meilleur connaissance de leur corps. Et je ne parle pas seulement de sexualité. Je veux que les gens comprennent ce qui leur fait du bien. C’est en quelque sorte une manière de réfléchir sur le rapport à son propre corps« . Pour elle, le plaisir ne se partage pas forcément avec un homme, il peut ne pas se partager du tout. L’autoérotisme féminin reste important pour la découverte du corps et du plaisir.

(Image à la une : Getty Images)

A lire aussi

Tout savoir sur les sextoys clitoridiens !

Japon : une combinaison pour faire du sexe en virtuel !

Les japonais et la sexualité joyeuse !

Les jeunes japonais tétanisés face à la sexualité ?

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru