Reconfinement : un regain de libido pour les Français ?

La rédaction 11 décembre 2020

Une baisse générale de libido avait été observée au sein de la population française entre les mois de mars et mai. Les Français ont cependant plus transgressé le second confinement, notamment pour retrouver son/sa partenaire et s’octroyer un moment de tendresse et de plaisir… alors la libido des Français irait-elle mieux avec cette deuxième quarantaine ?

Les Français ont plus de rapports sexuels

 a montré que le pourcentage de Français ayant eu des rapports sexuels en novembre se rapprochait de celui d’avant la crise sanitaire. 70% des Français auraient fait l’amour pendant le mois de novembre contre 74% avant mars et 56% pendant le premier isolement forcé.

Un regain dans la vie sexuelle et érotique des habitants de l’Hexagone, quelque soit leur statut conjugal, est à noter. 83% des personnes passant le second confinement en couple auraient eu des relations sexuelles au cours du dernier mois contre 79% pendant le premier confinement, en avril. Le rebond le plus important se voit chez les célibataires : 39% d’entre eux auraient des rapports sexuels pendant cette deuxième quarantaine contre 13% pendant la première…

Un confinement moins contraignant ?

Les règles assouplies du nouveau confinement n’y semblent pas pour rien ! Les restrictions de déplacement sont moins strictes, les Français peuvent plus facilement se déplacer et par conséquent se voir ou se rencontrer. 59% des sondés admettraient s’être déplacés chez leur conjoint ou leur partenaire sexuel afin de faire l’amour.

Autre élément important : le retour de l’école pour les enfants. Lors du premier confinement, les élèves ne pouvaient plus se rendre dans leur établissement… ce qui n’est plus le cas pour cette seconde quarantaine ! Les enfants deviennent moins un sujet de dispute pour les parents, surtout ceux télétravaillant qui disposent de plus de moments d’intimité pendant la journée. Les relations sexuelles semblent ainsi favorisées. 34% des télétravailleurs auraient fait l’amour à leur domicile pendant la période de reconfinement et 78% des Français estimeraient que leur relation de couple se passe mieux qu’au premier confinement.

Une augmentation de libido vraiment significative ?

Cette augmentation des rapports sexuels chez les Français ne traduirait-il pas aussi un manque affectif ? François Kraus explique que « ce regain d’activité sexuelle dans un contexte d’usure psychologique généralisée peut être aussi être interprété comme le besoin de combler un manque affectif exacerbé par la raréfication des relations sociales. » Ce besoin se traduit notamment chez les personnes plus isolées comme les célibataires. En effet, 64% d’entre eux se diraient en manque de tendresse contre 43% en manque de sexe.

Par conséquent, ces chiffres ne semblent pas réellement traduire une recrudescence d’érotisme majeure chez les Français. Ce reconfinement s’avère toujours une source de baisse de libido et de frictions chez certains couples. 32% des personnes sondées y déplorent une baisse de leur désir sexuel.

Faudra-t-il attendre une accalmie totale de la crise sanitaire pour espérer avoir un retour en flèche de la libido des Français ?

(Image à la une : Getty Images)

A lire aussi

Reconfinement : les sextoys ont le vent en poupe !

Confinement en couple : comment les Français l’ont-ils vécu ?

10 trucs pour booster sa libido

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru