#En confinement avec : detidom.ru lance sa nouvelle série !

La rédaction 18 mars 2020

detidom.ru vous aide à passer les longues journées de confinement et de télétravail forcé en lançant sa nouvelle collection de confessions : En confinement avec !

Emmanuel Macron l’a déclaré lundi, nous sommes en confinement total ! L’épidémie de Covid-19 touche désormais plus de 190 000 personnes dans le monde, dont 7 730 cas confirmés en France. On vous l’avait annoncé, pendant toute la période du confinement, detidom.ru vous offre un film par jour. Il ne faut pas que le confinement tue votre libido ! Des couples ont d’ailleurs accepté de témoigner pour nous parler de leur vie sous le confinement. C’est pourquoi nous sommes fiers de vous présenter notre nouvelle série : En confinement avec !

En confinement avec, c’est quoi ?

Suite aux annonces faites par le président ce lundi, detidom.ru vous aide à traverser cette phase difficile. Nous sommes partis à la rencontre de couples (avec notre attestation bien sûr.) Des couples qui sont confinés eux-mêmes témoignent, face caméra, de leur vie. A la fois leur vie sous le confinement mais aussi leur vie sexuelle. Comment se sont-ils rencontrés ? Quel est leur rapport au sexe ? Comment voient-ils l’évolution de la situation dans les (longs) mois à venir ?

Si ce nouveau coronavirus créé énormément de problèmes et a des conséquences parfois surprenantes. Il n’entame en rien la libido de Laure et Max ensemble depuis 4 ans maintenant. La première a 26 ans et le second 23 ans. Ils nous disent tout et montrent que malgré le confinement, leur désir sexuel n’est pas tombé, bien au contraire…

Max et Laure, 4 ans d’épanouissement

Ce couple belge a la particularité de s’être rencontré en club libertin. Et de fil en aiguille, de lit en oreiller : « Ca s’est fait tout naturellement » déclare Laure.  Ce couple reconnaît être « un peu exhib sur les bords. » C’est pour eux « un privilège d’apparaître pour detidom.ru. » Leur sexualité a commencé relativement tôt.

La première fois était à 15 ans pour Laure : « Je l’ai fait avec mon copain, avec qui j’étais depuis plusieurs semaines. Ce n’était pas une expérience spécialement marquante. » affirme-t-elle. Pour Max, qui a connu sa première fois à 17 ans : « C’était vraiment bof bof. » Eux qui avaient l’habitude de fréquenter des clubs libertins ne peuvent évidemment plus sortir.

Ils nous décrivent alors leur expérience la plus chaude. Un Gang Bang, il y a trois ans, dans un club libertin. Laure confie : « J’ai eu beaucoup de plaisir. Ils étaient 10 hommes, tous pour moi. Max aime bien me voir prendre du plaisir, donc c’était bien pour lui aussi. » Et Max avoue alors : « Je suis candauliste. Ce que j’aime par dessus tout c’est de voir ma femme sous les coups d’autres mâles » Ce couple de fan de Hard Rock et de Metal avoue : « On aime bien ce qui est extrême, on est des gens un peu extrêmes. Dans notre manière de libertiner, on s’affranchit des codes moraux et on aime bien ça. »

A LIRE AUSSI

Couple et confinement : comment éviter la rupture ?

Coronavirus : les ventes de sextoys explosent !

À propos de l’auteur

La rédaction


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru