Laure et Gabriel : le dirty talk comme ciment du couple ?

La rédaction 20 avril 2020

A 32 ans et après avoir rencontré plusieurs hommes dans sa vie, Laure pense aujourd’hui avoir trouvé le bon ; celui qui correspond en tous points à ses attentes sexuelles. Très amoureuse de Gabriel, elle apprécie surtout leur osmose horizontale. Grâce à lui, Laure a pu se libérer et découvrir de nouveaux plaisirs comme celui de jouir des mots crus glissés à ses oreilles pendant l’amour.

dirty talk ciment couple

La très grande majorité des femmes apprécie que leur partenaire parle pendant l’acte sexuel. Mots d’amour, mots tendres, mots doux… Mots pour les rassurer, les caresser, mots pour les aimer. Parmi elles, et après le stade des préliminaires, elles sont un peu plus d’un tiers à être adeptes des mots plus coquins, voire crus. Si elles ont parfois du mal à en prononcer elles-mêmes, par contre, elles adorent les entendre de la bouche de leur partenaire comme le confie Laure : « J’adore ça, en entendre, en dire parfois. Des mots très crus, des mots tabous. Dans la vie de tous les jours, je suis à l’opposé : timide, réservée. J’ai horreur de la vulgarité, horreur des gens grossier. »

Mais lorsque l’excitation monte, les mots peu à peu agissent sur son imaginaire : « Cela se fait progressivement. Après des petits moments de tendresse, les choses peuvent se corser et j’aime entendre des mots comme petite salope, bite, chatte, cul, putain, suce bien ma queue, caresse mes couilles… Je me laisse emporter par les mots, je sais que ce sont eux qui vont me conduire progressivement jusqu’à l’orgasme. »

Ces mots renforcent sa complicité sexuelle avec Gabriel. Il a appris à découvrir ceux qui avaient le plus d’écho sur l’excitation de Laure, et ceux qui, au contraire, risquaient d’avoir un mauvais effet. Laure en prononce peu par contre, sauf lorsqu’elle jouit. Il lui arrive parfois de ne plus pouvoir se retenir et de lancer des : « Oui, baise-moi à fond, baise-la ta petite pute, ta petite salope. »

Des mots qui ont également beaucoup d’effet, cette fois sur Gabriel…

(Image à la une : Getty Images)

A LIRE AUSSI :

Votre voix pourrait trahir votre infidélité !

La voix, outil érotique : comment bien l’utiliser au lit ?

Et si on envisageait le sexe, sans douleur ?


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

detidom.ru